Spécialité de Cordes-sur-Ciel
Quatre siècle qu’il est accroché au pays!

Les anciens disent que c’est la mère Bordes, une aubergiste du vieux village qui détenait les secrets de la recette. Il a connu les qualificatifs les plus prestigieux, et on parle de lui comme d’un bon vin : suivant les fournées, le CROQUANT a de la patine, de la brillance, ou de la dentelle. Il peut être nougatin, fragilot ou royal ! Il y a dans sa saveur une part de mystère; miracle de la cuisson où la pâte triple de volume devant vos yeux et se boursoufle à la manière d’un magma vivant : le sucre devient caramel, le blanc d’oeuf amène le rythme et le souffle au biscuit, et enfin l’amande brute ajoute son parfum délicat. Un croquant de Cordes réussi doit être translucide et laisser rayonner la lumière à cœur…